◈ Prénom : Ilan
◈ Nom : Sutherland
◈ Sexe : Homme
◈ Date de naissance : 19/06/1988
◈ Nationalité : Américaine
◈ Lieu de naissance : Chicago
◈ Taille : 1m80
◈ Poids : 81kg
◈ Cheveux : Noir
◈ Yeux : Verts
           
Physique

Il est là. Assis par terre. Recourbé. Pieds au sol, tête sur les genoux, il regarde la foule passer devant lui, sans y prêter attention. Il faisait moins d'un mètre quatre-vingt, du moins, il les ferait s'il prenait cinq centimètres. Ses petits yeux verts semblent vides. Vides de toute énergie. L'air blafard, il sifflotait. Sa main droite, dont le pouce et l'index tenaient une cigarette à moitié consumée, fit un aller simple entre ses lèvres gercées. Il y avait déposé la tige et aspirait plein poumons les substances toxiques avant d'expirer la fumée. On remarque une bague, sur sa main. Pas une chevalière, plutôt quelque chose dans le style d'une alliance. Ilan est un jeune homme athlétique, 180 centimètres pour 81 kilogrammes, il a un physique bien entretenu, musclé. Entre ses pectoraux pend souvent une croix, symbole de sa croyance et peut-être raison pour laquelle il est encore en vie aujourd'hui. Cheveux court, petite moustache, son visage plus ou moins sévère arbore cependant de beaux yeux d'une couleur vert clair, plus précisément d'un vert de jade. En clair, mis à part cette dernière exception, Ilan ne cache pas son jeu et on devine aisément sans même qu'il ait ouvert la bouche son passé et la plupart de ses intentions.

Caractère

Du points de vue du caractère, Ilan n'est pas quelqu'un de facile à cerner.
Croyant, et respectueux quand il le faut, c'est un homme vif, réactif, présent dès qu'il y a de l'action ou pour participer. Cependant, il n'aime pas trop se retrouver sous les feux des projecteurs, ce n'est pas quelqu'un de timide mais même, se retrouver au centre de l'attention le met quelque peu mal à l'aise. Particulièrement franc il dit se qu'il pense, en bien comme en mal. Une coquille vide serait sans doute, la meilleure des caractéristiques pour établir ses traits de caractère. Il n'est pas particulièrement froid, ni particulièrement joviale, disons qu'il est dans la norme et que certaine fois, comme tout le monde il lui arrive de se lever du pied gauche.

Une âme tourmentée, victime de cauchemars récurrents. A court terme, ce n'est pas une menace. Mais à long terme, ça pourrait infecter sa santé mentale et physique. Mais pour contrer cela, il faudrait envisager d'en parler. Chose qu'il ne fais pas. Parce que, tel un bon petit soldat, tu ne parle que lorsqu'un supérieur te donne la parole. A vrai dire, il n'est pas du genre bavard. Pas du tout. Quand un sujet ne l'intéresse pas, ne le plaît pas, il préfère se terrer dans le mutisme. Une chose qu'il fais très bien. Être tapis dans l'ombre, mort dans le silence, et attendre. Attendre, toujours attendre, impatiemment, qu'on lui confit une nouvelle mission. C'est d'ailleurs une personne assez explosive qui a besoin d'action afin de se canaliser. L'adrénaline, le stress, ce sont des choses qu'il a besoin de ressentir, cela l'aide à se sentir vivant. L'armée à fait de lui un homme droit sur qui l'on peut compter. Cela lui a aussi fait comprendre la notion de respect, d'honneur et de bravoure.
Outre cela, il n'y a rien d'extraordinaire à dire, il reste un homme normal.

Histoire

Né Ilan Sutherland le 19 juin 1988 dans une famille afro-américaine à Bronx, les premiers pas du garçon ne furent pas une partie de plaisir, le fils unique était déjà plongé dans une ambiance de gangs. Il a grandit dans un appartement de l'avenue. Sa mère était cuisinière dans un restaurant et son père était livreur. D'une certaine façon sa famille était assez modeste. Dans un quartier mal côté, l'air lui-même était imprégné de substances illicites et le banditisme, le conflit armé entre gangs n'était pas rare. Bien qu'il comptait mener une vie normale au début, comme tout être vivant gagnant sa place sur cette Terre, il faillit plonger lui aussi dans cette criminalité. Alors que les substances chimiques déversées sur le monde éteignaient petit à petit l'humanité qui cédait à la panique et à l'impuissance, petit déjà, il n'avait qu'une envie, faire partie de l'armée. Ilan n'était pas un petit garçon idiot, il a dû grandir par la force de sa propre volonté dans un environnement côtoyant fréquemment le son des armes à feu, du sexe nocturne et des visions pas moins glorieuses.